Bienvenue sur le site de Larnage

Vous êtes ici : > Accueil > Abricots

Abricots

Le mois de juillet est le mois de l'abricot à Larnage. Le village perd alors un peu de son calme ordinaire pour accueillir les centaines de saisonniers, venus effectuer la récolte. Les vergers d'abricotiers sont alors envahis de jeunes troupes laborieuses. Les sols Larnageois, légèrement calcaires, constituent un terroir de premier ordre pour l'abricotier, principale resoource économique des agriculteurs de la commune.

L'abricotier a été introduit en France au XVème Siècle.
Au XIXème Siécle on cueillait des abricots à Larnage. Ils provenaient de quelques arbres à l'état semi-sauvage, dont quelques rares spécimens centenaires ont subsisté jusqu'à la fin du XXeme siécle.
Les premiers abricotiers en plantations ordonnées sont apparus en 1907. Les variétés traditionnelles étaient alors : Paviot, Poizat et Suchet. Ces variétés aujourd'hui quasiment disparues étaient originaires de la région Lyonnaise :
  • le suchet, découvert en 1850 à Ecully (69),
  • le paviot, découvert en 1880 à Marcilly d'Azergues (69),
  • le poizat, découvert au début de ce siècle à Neuville sur Saône (69)
Aujourd'hui la variété la plus cultivée est le "Bergeron", découverte en 1921, par Monsieur Bergeron, à Saint-Cyr au Mont d'Or, dans le Rhône. Cette variété n'apparue à Larnage que 11 ans plus tard, en 1932. A cette époque sur 100 abricotiers plantés, il y avait environ 40 suchets, 30 poizats, 20 paviots et 10 bergerons. Avant 1940, le bergeron était greffé en tête sur prunier ou mirabellier.
Les premiers abricots étaient cueillis dans les "bennes" en bois jusqu'alors réservées aux vendanges. Ensuite, furent utilisés de grands paniers en osier, dits "canateaux", ou de grands cageots dits "banastres", dont la fabrication a commencé en 1930 à Tournon chez les établissements Grange. Puis ont succédé les "mussy", suivis de la caisse en bois marquée des initiales du propriétaire, d'une contenance de 15 à 20 kg. A partir des années 1980, le plateau 50x30x11x15, d'une contenance d'environ 9 kg, a remplacé les caisses. Il est aujourd'hui supplanté par la caisse plastique.
Aprés la guerre de 1940-1945, les premières grandes plantations sont apparues, avec principalement du bergeron sur porte-greffe pêcher. Dans les années 1980, le bergeron représentait au moins 90% des plantations. Cet abricot est cueilli entre le 8 et le 25 juillet.
Pendant de nombreuses années un marché aux abricots s'est tenu à Larnage, au mois de juillet, en fin d'après-midi. Ce marché a disparu aprés 1990.